Or Juste

Or Juste est le premier projet à assurer le commerce licite, traçable et sans conflits de l’or artisanal de la mine à l’exportateur, par l’application des normes régionales et internationales visant les zones de conflit ou à haut risque.

Dans le cadre du projet Or Juste, nous proposons des incitatifs qui encouragent les exploitants miniers du secteur aurifère artisanal à emprunter des circuits d’exportation légaux pour écouler leur or qui, en fin de compte, sera acheté par des consommateurs responsables. Les négociants locaux avec qui nous collaborons dans le projet achètent l’or des orpailleurs à des prix justes et transparents.

Entre autres démarches visant à renforcer les capacités, nous offrons une assistance technique aux exploitants miniers en échange de la vente licite de leur or. Ils apprennent aussi des techniques d’exploitation plus efficaces et se servent de l’équipement qui leur a été remis dans le cadre du projet. En échange, l’or qu’ils produisent doit faire l’objet d’un suivi et être vendu dans des circuits légaux.

Nous avons créé des incitatifs à la vente légale et travaillons avec les exploitants miniers, les négociants, et les exportateurs à déployer le système de traçabilité et de devoir de diligence du projet Or Juste. Si l’application de modèles de traçabilité et de devoir de diligence a permis d’encadrer d’autres minéraux susceptibles de générer des conflits dans la région des Grands Lacs d’Afrique, l’Or Juste est le premier projet propre au secteur aurifère.

La phase pilote de l’Or Juste a été menée dans la province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), dans le district de Mambasa; en mai 2017, la chaîne d’approvisionnement de la mine à l’exportateur établie dans ce projet pilote s’avérait un succès.

En juin 2017, la première exportation d’or artisanal libre de conflits depuis la RDC était réalisée, un bijoutier canadien ayant importé 238 grammes d’or. C’était la première fois qu’un bien de consommation – des bijoux – fabriqué à partir d’or artisanal libre de conflits en RDC était entièrement traçable, de la mine au consommateur.

Actuellement, le projet passe de la phase pilote au déploiement, l’objectif étant d’assurer la mise en place d’une solution viable et durable à long terme pour l’exportation licite, traçable et libre de conflits de l’or artisanal provenant du Congo.

Le projet Or Juste est conforme au Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque, de même qu’aux normes de certification régionales de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Il est primordial d’intégrer un volet sur l’égalité des genres dans le projet Or Juste.

Nous avons ainsi entrepris de réaliser une analyse complète sur le genre dans la chaîne d’approvisionnement de l’or artisanal, dans les mines et dans les communautés minières où le projet a lieu. Cette analyse prend appui sur l’étude que nous avons menée sur le rôle des femmes dans le secteur minier artisanal de la région des Grands Lacs.

Outre l’aide technique offerte, nous tenons également des activités de sensibilisation et d’information dans le cadre du projet Or Juste afin d’améliorer la compréhension des droits des femmes et de renforcer leur droit d’accéder aux ressources naturelles, de les contrôler et d’en tirer parti. Nous soutenons et favorisons en outre les occasions de leadership pour les femmes, par le renforcement des capacités et la formation, notamment par le biais du projet Autonomisation des femmes par l’épargne et le crédit communautaire responsable (AFECCOR).

L’Évaluation de genre pour l’assistance technique et la formalisation de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (EMAPE) a été élaborée et testée parallèlement au projet Or Juste. Cette évaluation permet d’une part de bien mesurer l’incidence des politiques et pratiques en matière d’assistance technique et de formalisation sur les femmes. D’autre part, elle permet de dégager des solutions pour autonomiser de façon sûre les femmes dans ce secteur.

Le projet Or Juste a mené deux évaluations environnementales sur le terrain avec le soutien du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Ces évaluations fournissent les étapes de la mise en œuvre de recommandations sur la gestion environnementale et une assistance technique pour réduire le recours au mercure. Les expériences dans le cadre du projet Or Juste sont diffusées à l’aide du Partenariat mondial sur le mercure du PNUE.

Notre assistance technique vise la sensibilisation et la communication d’information afin d’améliorer la compréhension des pratiques d’extraction minière respectueuses de l’environnement, de réduction de l’utilisation du mercure, de gestion des écosystèmes et de remise en état des sites miniers. Nous fournissons aux exploitants miniers de la formation sur des techniques supérieures de récupération de l’or, ainsi que de l’équipement pour réduire l’utilisation du mercure. De plus, nous engageons avec les groupes communautaires et les exploitants miniers à effectuer des travaux de réhabilitation et de reforestation des sites miniers.

Or Juste collabore avec des organismes gouvernementaux, dont le Service d’Assistance et d’Encadrement du Small-Scale Mining (SAESSCAM) en République démocratique du Congo, afin d’accroître leurs capacités de gestion des déchets toxiques, de protection de l’environnement et de remise en état de sites miniers.

Financement

Un projet pilote avait été mené auparavant en 2014 avec l’appui de la Public-Private Alliance, dans le but de tester un modèle de traçabilité de l’or artisanal à base d’incitatifs dans l’est de la RDC. Ce projet pilote d’un an et les leçons qui en ont été tirées sont à l’origine du projet Or Juste.

Le financement du projet Or Juste, qui a démarré en 2015, provient d’Affaires mondiales Canada. Auparavant, le projet a aussi été financé par l’USAID, par l’entremise de l’initiative Capacity Building for Responsible Minerals Trade (CBRMT, pour le renforcement de la capacité aux fins d’un commerce responsable des minéraux) et de l’Organisation internationale pour les migrations. Le projet a aussi reçu du financement d’Apple et de Humanity United.

Faits saillants récents

Le projet Or Juste : Leçons apprises pour l’avenir de l’or artisanal en République démocratique du Congo

Mars 2021
En savoir plus sur les experiences et les leçons apprises d’IMPACT dans le cadre de la mise en oeuvre du projet Or Juste en République démocratique du Congo de 2012 à 2020.

Un domaine d’intervention : Gestion de l'environnement

Septembre 2020
Notre nouvelle brochure esquisse l’approche et les efforts d’IMPACT en matière de gestion de l’environnement, qui constitue l’un de nos cinq domaines prioritaires.

Le projet Or Juste en Côte d’Ivoire

Septembre 2020
Découvrez comment le projet Or Juste vise à assurer une production et une vente de l’or artisanal ivoirien conformes aux normes internationales en vigueur. Il appuie les exploitantes et exploitants du secteur aurifère, une coopérative minière, les négociantes et négociants et les exportatrices et exportateurs.

Or Juste : Acheminer de l’or artisanal légal, traçable et libre de conflits jusqu’aux marchés internationaux

Avril 2018
Découvrez notre projet Or Juste, qui soutient les communautés minières artisanales dans les zones où la sécurité et les droits de la personne sont menacés.

Or Juste: Le fonctionnement du projet

Avril 2016