Notre conseil d’administration

Nicole Piggott

Présidente

Canada

Cofondatrice et présidente de Synclusiv, Nicole est également directrice de l’exploitation de la Gouvernance au féminin, un organisme sans but lucratif qui œuvre à améliorer l’accession des femmes à des postes de décision dans le milieu des affaires et de la politique. Cette gestionnaire en ressources humaines chevronnée a dirigé des professionnels au sein de Bombardier, de RioTinto, de la Compagnie minière IOC, de FedEx Canada et de la Banque Royale du Canada. Au cours de sa carrière, elle a mis en œuvre et supervisé des stratégies en ressources humaines ainsi que des programmes de participation visant à améliorer les conditions de travail. Elle a également négocié les premières ententes sur les répercussions et les avantages entre la Compagnie minière IOC et diverses communautés autochtones du Labrador. Nicole siège au conseil d’administration du Fonds d’études académiques pour les Noires, de la Gouvernance au féminin et du National Safety Council, et codirige la série de conférences de l’Institut du cancer Rosalind et Morris Goodman à l’Université McGill. Elle est également conseillère auprès d’Affaires mondiales Canada et titulaire de la Chaire CN-Paul M. Tellier de l’Université d’Ottawa sur les questions de genre.

Shivani Kannabhiran

Vice-Présidente

France

Shivani travaille pour l’OCDE en qualité de directrice principale et de spécialiste du contrôle préalable des risques. Au service de l’organisme depuis 2012, elle dirige le programme mondial d’approvisionnement agroalimentaire responsable. Elle collabore étroitement avec les décideurs et les autorités de réglementation, les entreprises, les investisseurs, les représentants de la société civile et les porte-parole des travailleuses et travailleurs afin d’opérationnaliser les normes ESG mondiales et d’aborder les préoccupations liées aux changements climatiques, à la sécurité alimentaire et à la malnutrition, à l’inclusion et aux moyens de subsistance. Elle collaborait auparavant avec les entreprises et parties prenantes afin de surveiller les facteurs ESG dans le secteur minier, en se concentrant plus particulièrement sur le travail des enfants et l’égalité des sexes dans les environnements à haut risque. Avant de se joindre à l’OCDE, elle conseillait des entreprises sur leur stratégie et leurs activités opérationnelles en tant que membre des cabinets-conseil en gestion Kearney et Business for Social Responsability. Elle amassait également des fonds au profit d’un organisme sans but lucratif de taille moyenne à Manhattan. Shivani détient une maîtrise en administration des affaires de l’Institut européen d’administration des affaires et vit à Paris, en France.

Edward Blight

Trésorier

Royaume-Uni

Allan Ritchie

Canada

Allan est partenaire et associé directeur chez Loopstra Nixon, un cabinet d’avocats de Toronto spécialisé dans le droit commercial et le financement des sociétés, où il est chargé des affaires transfrontalières canado-américaines et siège au comité de direction. Il a préalablement travaillé au bureau de Toronto d’un cabinet d’avocats international, ayant son siège aux États-Unis. Il est spécialiste des transactions internationales pour le compte d’entreprises étrangères qui désirent percer le marché nord-américain et d’entreprises nord-américaines à la recherche d’occasions à l’international. Il agit également comme avocat-conseil canadien pour plusieurs cabinets étrangers. Allan est autorisé à exercer le droit au Canada (Ontario) et aux États-Unis (New York). Il gère un cabinet d’avocats international spécialisé en finance et en droit commercial. Il détient des certifications du Barreau du Haut-Canada à titre de spécialiste du droit des sociétés et du droit commercial, ainsi que de l’Ordre des comptables professionnels agréés à titre de spécialiste du financement des sociétés. Il compte parmi ses clients des entreprises privées et des sociétés cotées en bourse, de grandes institutions financières, des fonds d’actions privés, de même que des particuliers et des familles fortunés.

David Onyalo

Canada

David est directeur fondateur d’Ujeengo Global Community International (Canada), un organisme qui compte des partenaires au Kenya, au Nigeria et au Zimbabwe. Ujeego élabore des programmes sur l’extraction minière, le développement économique des femmes, la violence sexiste et le renforcement des capacités à se regrouper en syndicat. David est également président d’Onyxx Energy Solutions Canada, une entreprise sociale qui encourage l’utilisation d’énergies renouvelables dans les régions rurales mal desservies d’Afrique. Avec le Lien mondial sur l’immigration Canada-Afrique, il fait partie d’une équipe qui fournit gratuitement des informations aux travailleurs migrants des pays africains vers le Canada. Il a travaillé en développement international pour faire avancer le programme de travail décent de l’ILO en Afrique subsaharienne, en particulier sur le VIH/sida, la réduction de la pauvreté, les droits de la personne, les droits des femmes et l’égalité des sexes, ainsi que le renforcement des capacités à se regrouper en syndicat. Il a également occupé des postes d’administrateur et de cadre supérieur au sein du Syndicat canadien de la fonction publique et des postes de direction au Congrès du travail du Canada.  

Gavin Hilson

Royaume-Uni

Gavin est professeur et titulaire de la chaire de durabilité en entreprise de l’Université du Surrey. Gavin est une autorité mondiale de premier plan en matière d’impacts environnementaux et sociaux du secteur minier à petite échelle. Grâce à ses publications, au nombre de 300 (articles de journaux, chapitres de livres et rapports dans son domaine de spécialisation), son expertise est largement reconnue dans le monde entier. Il a donné des conférences sur l’exploitation minière à petite échelle au siège des Nations Unies, à New York; à la Banque mondiale, à Washington DC, et dans plusieurs universités du monde entier. Il a également agi comme expert-conseil auprès d’une vaste gamme d’organisations, notamment le ministère du Développement international du Royaume-Uni; la Banque mondiale et l’Institut Egmont (Institut royal des relations internationales, à Bruxelles); des ONG, y compris l’Alliance pour une mine responsable et le Fonds mondial pour la nature (WWF), en Guyane, ainsi qu’auprès de sociétés comme Newmont Gold Mining et Gold Fields. Gavin est rédacteur en chef du magazine The Extractive Industries and Society (Elsevier Science), et fait partie du comité éditorial des revues suivantes : The Journal of Cleaner Production (Elsevier Science), Resources Policy (Elsevier Science), Mineral Economics (Springer) et l’International Journal of Surface Mining, Reclamation and Environment (Taylor & Francis). Il est également membre du conseil d’administration de la Diamond Development Initiative (DDI), une ONG ayant pour but d’accroître la sensibilisation aux « diamants de conflits ».

Ginette Martin

Canada

Originaire du Nouveau-Brunswick, Ginette a travaillé comme traductrice au ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien à Ottawa. Après trois années à ce poste, elle s’est jointe au Service extérieur canadien aux Affaires étrangères (aujourd’hui Affaires mondiales Canada). À partir du siège social d’Ottawa, elle s’est penchée sur les dossiers des Nations Unies, ainsi que sur des enjeux touchant les pays anglophones d’Afrique, l’Asie-Pacifique ainsi que l’Asie du Sud et du Sud-Est. Elle a été conseillère principale pendant le mandat du Canada au Conseil de sécurité des Nations unies en 1998-1999 et a collaboré avec le groupe des affaires multilatérales de l’Agence canadienne de développement international, notamment sur des questions de santé et de sécurité internationales. À l’étranger, elle a travaillé sur le programme d’aide au développement du Canada en Tanzanie, sur des affaires politiques, consulaires et d’immigration à Cuba, ainsi que sur des dossiers relatifs à l’économie, au commerce et aux droits de la personne en Indonésie. Elle a été responsable du programme des relations politiques et économiques et des affaires publiques au Guatemala, avant de devenir ministre-conseillère à l’ambassade du Canada au Mexique, puis consule générale intérimaire à Monterrey, au Mexique. Elle a été nommée ambassadrice du Canada en République démocratique du Congo en juillet 2014 et affectée à Kinshasa jusqu’en 2017. Elle a pris sa retraite en janvier 2018 pour revenir s’installer au Nouveau-Brunswick.

Hilary Holmes

Canada

Militante de longue date pour les droits de la personne, Hilary travaille actuellement comme chargée de campagne tactique et d’intervention en cas de crise pour Amnistie internationale Canada. Cette jeune leader a mis sur pied des programmes de participation jeunesse et de développement du leadership à l’échelle nationale et internationale avant de se vouer à l’organisation de campagnes stratégiques. Elle s’est consacrée au fil des ans à un large éventail de dossiers thématiques et nationaux tels que le sort des enfants touchés par les conflits armés, le commerce des armes, la justice internationale, l’incidence des mesures de sécurité nationale sur les droits de la personne et la surveillance de masse.

Louise Ouimet

Canada

Louise a consacré toute sa carrière au développement international. Elle s’est jointe à l’Agence canadienne de développement international (ACDI) en 1973. Elle a été en poste en Afrique de l’Ouest pour un total de 10 ans, dont six (6) à titre d’Ambassadeure et Cheffe de coopération au Burkina Faso (1995-97) et au Mali (2001-05). Elle a également été Conseillère du Premier Ministre du Canada pour l’Afrique et la coopération internationale (2000-01). De 2009 à 2022 Louise s’est spécialisée en matière de gouvernance des institutions publiques à travers divers mandats de consultation dans plusieurs pays africains, ainsi qu’au Pakistan.  Louise a été Présidente du Groupe de réflexion sur l’Afrique de 2013 à 2016. Elle est membre des Conseils d’Administration d’Oxfam-Québec (depuis octobre 2019) et d’IMPACT (depuis juillet 2022). Elle détient une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique (ENAP) du Québec (2002) et est certifiée médiatrice (Tierce Partie Neutre) de l’Institut canadien de résolution des conflits.

Paulo De Sa

États-Unis

Paulo est conseiller principal à la Banque interaméricaine de développement. Il était auparavant gestionnaire spécialisé pour le pôle Énergie et industries extractives de la Banque mondiale, au sein duquel il a coordonné et dirigé les activités de prêt et d’assistance technique dans les secteurs pétrolier, gazier et minier dans plus de 50 pays. Il a également dirigé trois programmes et partenariats mondiaux dans les secteurs pétrolier, gazier et minier, à savoir l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (EITI), le partenariat Global Gas Flaring Reduction (GGFR) et le projet Extractive Industries Technical Advisory Facility (EI-TAF). Au sein de la Banque mondiale, Paulo a aussi occupé les postes de directeur des opérations pour l’Amérique latine et d’économiste industriel en chef. Avant de se joindre à la Banque mondiale, il a œuvré au sein du service Stratégie et opérations pour Usinor-Sacilor, un chef de file du secteur sidérurgique en France. Il est titulaire d’un doctorat de MINES ParisTech en économie minière.