Approche régionale du Processus de Kimberley dans l’Union du fleuve Mano



Approche régionale du Processus de Kimberley dans l’Union du fleuve Mano en Afrique de l’Ouest



IMPACT a fait partie de l’équipe technique qui appuie la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Guinée et la Sierra Leone dans l’élaboration d’un plan commun pour contrer le commerce illicite de diamants et se conformer au Processus de Kimberley (PK), par le biais de l’Approche régionale dans l’Union du fleuve Mano.

La participation d’IMPACT au sein de l’équipe technique soutenant l’Approche régionale dans l’Union du fleuve Mano s’est terminée en 2017.

L’Approche régionale a été établie par le PK dans le but d’articuler une stratégie commune pour améliorer la conformité avec le PK dans la région. La stratégie suppose l’harmonisation des lois et des politiques, le renforcement des contrôles internes en conformité avec le PK et la réduction des possibilités de contrebande. L’Approche régionale, c’est aussi un forum pour sensibiliser les acteurs de la région, en particulier au sein de l’État, de même que pour accroître leurs capacités. Comme membre de l’équipe technique, nous communiquons des pratiques exemplaires de gouvernance du secteur diamantaire, notamment des recommandations pour contrer la contrebande.

Nous veillons aussi à renforcer les capacités des parties prenantes, entre autres des décideurs, du secteur privé et de la société civile, pour la mise en œuvre des contrôles internes du PK et du Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque.  Le fait de tenir régulièrement des réunions et des ateliers dans la région permet aussi aux parties prenantes de cerner les défis et les enjeux, de préparer des stratégies d’atténuation des risques et d’en suivre l’exécution.

Financement

Le financement de nos travaux de promotion de la gouvernance du secteur diamantaire dans l’Union du fleuve Mano, menés de 2014 à 2017, provenait de l’Union européenne. Grâce au financement de l’Union européenne, nous avons aussi participé à la mission exploratoire initiale dans la région en 2013, laquelle a permis de cibler les enjeux, les occasions et les intérêts communs des quatre pays en vue d’élaborer l’Approche régionale de conformité avec le PK.



Faits saillants récents


L'Eldorado ouest-africain : Cartographier le commerce illicite de l'or en Côte d'Ivoire, au Mali et au Burkina Faso

janvier 2016

Partenariat Afrique Canada enquête sur les problèmes liés à la gouvernance de l’exploitation artisanale de l’or dans les trois pays — et sur les vulnérabilités engendrées par le commerce illicite de l’or dans la région.

Téléchargez le rapport

Du conflit à l’illégalité : Cartographier le commerce des diamants de la République centrafricaine au Cameroun

décembre 2016

Partenariat Afrique Canada affirme dans un rapport que le Cameroun permet à des diamants de conflit provenant de la République centrafricaine de franchir ses frontières et de pénétrer la chaîne d’approvisionnement légale en raison de ses faibles contrôles, de la contrebande et de la corruption. Le rapport examine l’incapacité du Cameroun à mettre en œuvre le Processus de Kimberley — le système international de certification des diamants destiné à mettre un frein au commerce des diamants de conflit.

Téléchargez le rapport