Sanctions américaines : Un pas en avant pour mettre fin à l'impunité du commerce illicite de l'or en RDC

Nous saluons la récente mesure prise par le Trésor américain en vue de sanctionner Alain Goetz, l’African Gold Refinery et un réseau de sociétés associées.

Les recherches d’IMPACT ont mis en évidence qu’il fallait agir de toute urgence pour mettre fin à l’impunité des pires contrevenants du commerce illégal de l’or en République démocratique du Congo (RDC). L’or est passé en contrebande de la RDC vers les pays voisins, puis envoyé vers des centres internationaux de commerce de l’or comme les Émirats arabes unis (EAU).

Nos récentes enquêtes sur le commerce illicite de l’or provenant de la RDC et des pays voisins ont mis en évidence le rôle joué par l’African Gold Refinery en Ouganda, ainsi que par Agor DMCC et Goetz Gold LLC, aux Émirats arabes unis.

Les sanctions imposées par les États-Unis répondent aux appels lancés par IMPACT afin de mettre fin à l’impunité des négociants d’or illicite et de garantir la viabilité des chaînes d’approvisionnement d’or artisanal responsable et sans conflits provenant de la RDC.

Tous les pays importateurs et producteurs d’or, en particulier ceux dans lesquels se trouvent les entités sanctionnées, doivent immédiatement faire le nécessaire pour enquêter et prendre des mesures contre les personnes engagées dans le commerce illicite de l’or.

Pour une liste complète des recommandations visant à mettre fin au commerce illicite de l’or, veuillez consulter les documents suivants :