Notre nouveau rapport annuel de 2017 et ses points saillants!

Notre nouveau rapport annuel de 2017 et ses points saillants!

IMPACT est heureux de présenter son rapport annuel de 2017, Repousser les limites, qui vient tout juste de paraître!

En 2017, nous nous sommes mis au défi d’être audacieux et avons incité d’autres à en faire autant. Nous sommes donc sortis des sentiers battus pour amorcer des changements durables. Nous avons collaboré avec de nouveaux intervenants et partenaires, accueilli à bras ouverts la recherche et les technologies qui nous aidaient à mieux comprendre la manière dont les ressources naturelles peuvent toucher des communautés et des chaînes d’approvisionnement, et nous nous sommes lancés dans un examen critique de ce que nous avons appris pendant la mise à l’épreuve de nos approches.

Nous sommes ravis de vous faire part des points saillants du travail que nous réalisons depuis un an pour transformer la gestion des ressources naturelles dans des régions où la sécurité et les droits de la personne sont menacés.

Quelques-unes des étapes franchies en 2017 :

  • En janvier, nous avons publié un rapport sur les défis que pose la gouvernance de l’exploitation artisanale de l’or en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso – et sur la manière dont le régime fiscal contribue à l’accélération du commerce illicite en Afrique de l’Ouest.
  • En mars, nous avons lancé le projet AFECCOR pour aider les femmes et les hommes pratiquant l’extraction minière artisanale en République démocratique du Congo (RDC) à accéder à des services d’épargne et de crédit, et ce, dans un effort de promouvoir l’entrepreneuriat et la sécurité économique. À la fin de l’année, les membres ont commencé à contribuer à la cinquantaine d’associations villageoises d’épargne et de crédit qui avaient vu le jour.
  • En juin, un bijoutier de Toronto, Fair Trade Jewellery Co. a acheté pour la toute première fois de l’histoire de l’or artisanal traçable, légal et libre de conflits auprès d’une société d’exportation légale de la RDC qui participe à notre projet Or Juste. Il s’agit d’un jalon important, car cet or, dont l’origine peut être retracée en remontant jusqu’aux sites miniers de la RDC, sert à confectionner des bijoux socialement responsables.
  • En novembre, nous avons offert une série d’ateliers en Ouganda, au Rwanda et en RDC pour présenter les conclusions et les recommandations de trois ans de recherche sur les femmes dans le secteur minier artisanal et à petite échelle. Les exploitantes minières et les membres de la communauté se sont adressés directement aux responsables des politiques pour leur demander des réformes favorisant l’égalité des sexes dans ce secteur.
  • En décembre, en Australie, nous avons annoncé notre retrait du Processus de Kimberley pendant l’assemblée plénière. Après un examen approfondi, nous avons en effet déterminé que les contrôles internes auxquels se conforment les gouvernements en vertu du Processus de Kimberley ne suffisent pas à fournir les preuves nécessaires à la traçabilité et au devoir de diligence. Il n’est donc pas possible de s’assurer que la chaîne d’approvisionnement des diamants est propre, légale et exempte de conflits.

Nous sommes très heureux de vous transmettre toutes ces nouvelles, et plus encore, dans notre rapport annuel de 2017. Nous vous invitons à en prendre connaissance ici et à le partager avec votre réseau.