Poursuivre notre mission en cette période d’incertitude

Poursuivre notre mission en cette période d’incertitude

Chez IMPACT, nous voulons transformer les systèmes de façon durable, surtout pour les personnes les plus vulnérables de ce monde. Toutefois, ces derniers jours et ces dernières semaines ont bouleversé notre monde et nos vies.

Nous surveillons de près la situation dans les régions où se trouvent nos employés. Notre priorité demeure la santé et la sécurité des membres de notre équipe et de nos partenaires.

Et surtout, notre travail continue.

La pandémie de COVID-19 tourne les projecteurs vers les populations les plus vulnérables de la planète, dont la santé est menacée par le virus, mais dans un contexte de pauvreté et de systèmes de santé carencés.

Partout dans le monde, les communautés minières artisanales comptent parmi les populations les plus vulnérables. La COVID-19 met sérieusement en péril leur santé et leurs moyens de subsistance. La COVID-19 menace gravement l’économie et la sécurité dans les zones de conflit et à haut risque où travaille IMPACT. Alors que les frontières se ferment ou que le transport est interrompu, les chaînes d’approvisionnement en ressources naturelles sont compromises. Les banques sont en manque de liquidités, les négociants et les exportateurs manquent de fonds et les exploitantes et exploitants miniers ont de plus en plus de difficulté à trouver des acheteurs pour écouler leurs stocks de minéraux, notamment d’or.

L’économie est au bord du gouffre, et le désespoir alimente l’insécurité.

Notre mission, qui est de transformer la gestion des ressources naturelles dans des régions où la sécurité et les droits de la personne sont menacés, se poursuit.  Si les communautés minières artisanales situées dans des zones de conflit comptent parmi les plus vulnérables, ce sont aussi les plus fortes et les plus résilientes face à l’insécurité.

En cette période d’incertitude, nous travaillerons étroitement avec nos partenaires locaux pour comprendre comment la pandémie et les mesures locales qui en découlent ont touché les moyens de subsistance, la sécurité, les chaînes d’approvisionnement, le commerce illicite et le financement, ainsi que l’égalité des genres, et ce, pour pouvoir ensuite aider nos partenaires et les communautés à trouver des solutions.

Tandis que nous nous adaptons à ce nouveau mode de travail virtuel, que les priorités changent et que nous analysons l’évolution de la situation, nous serons peut-être plus lents à réagir.

IMPACT a des bureaux au Canada, en Ouganda, en République démocratique du Congo, en Côte d’Ivoire, ainsi que des projets et des partenariats avec différents organismes ailleurs dans le monde. Nous sommes en contact avec tous nos effectifs et tous nos partenaires, et nous respectons les consignes données par les autorités locales.

Nous avons mis en place des mesures permettant à nos employés de travailler à domicile, le cas échéant. Parallèlement, nous évaluons toutes nos activités de projet en cours afin de veiller en priorité à la santé et la sécurité de nos employés, nos partenaires et des participants aux projets.

Ensemble, grâce à des efforts concertés, nous sortirons de cette période d’incertitude.