Des communautés de la RDC se tournent vers l’avenir à mesure que s’accroît la confiance dans leur capacité d’épargne

Des communautés de la RDC se tournent vers l’avenir à mesure que s’accroît la confiance dans leur capacité d’épargne

Par Victoria Reichel

Depuis le lancement de notre projet Autonomisation des femmes par l’épargne et le crédit communautaire responsable (AFECCOR)  en 2017, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, 50 associations villageoises d’épargne et de crédit ont amorcé des activités.

Dans le but de promouvoir l’entrepreneuriat et la sécurité économique, le projet soutient les femmes et les hommes œuvrant dans l’extraction minière artisanale de l’or à accéder au crédit et à l’épargne. Le projet est en cours dans la province de l’Ituri, parallèlement au projet Or Juste.

En décembre, plus de 800 femmes et 650 hommes ont commencé à mettre de côté, dans des régimes d’épargne collective, de l’argent qu’ils tirent de l’exploitation artisanale de l’or et d’autres activités. Au cours des quatre derniers mois, les membres de la collectivité ont épargné près de 20 000 $ US — de l’argent qui sera affecté à de nouvelles activités entrepreneuriales.

L’ampleur des épargnes réalisées dans un laps de temps aussi court dynamise les membres du groupe. Ils ont davantage confiance en leur capacité d’épargne — et en leur sécurité économique future.

L’AFECCOR est fermement résolue à promouvoir le leadership des femmes et leur autonomisation économique au foyer, dans les exploitations minières artisanales et dans l’ensemble de la collectivité.

Les femmes représentent plus de 60 % des bénévoles communautaires qui ont reçu une formation pour aider les groupes à offrir de l’alphabétisation et de l’encadrement financier. En outre, plus de 80 % des groupes sont présidés par une femme.

Au cours des prochains mois, on prévoit offrir davantage de renforcement des compétences et de formation pour aider les femmes qui s’apprêtent à planifier l’expansion de leurs activités entrepreneuriales ou à créer de nouvelles activités grâce au microcrédit que leur groupe peut leur fournir.

Le projet AFECCOR offre à l’ensemble des membres un milieu sûr où épargner et obtenir du crédit. Par ailleurs, les personnes travaillant dans l’exploitation artisanal de l’or et les membres de la collectivité réduisent leur dépendance à l’égard des réseaux de crédit informels qui caractérisent l’« économie de l’or », où l’or sert de monnaie d’échange pour les transactions quotidiennes, souvent à des conditions défavorables.

Victoria Reichel est coordonnatrice de projet chez IMPACT; elle supervise AFECCOR — notre projet de crédit et d’épargne pour les collectivités d’exploitation minière artisanale de l’or, afin de promouvoir l’esprit d’entreprise auprès des femmes.