Dell et IMPACT annoncent une collaboration pour appuyer l’autonomisation des femmes en République démocratique du Congo

Dell et IMPACT annoncent une collaboration pour appuyer l’autonomisation des femmes en République démocratique du Congo

Lors du sommet du Dell’s Women Entrepreneur Network (DWEN) à Toronto, le géant des technologies a annoncé qu’il consacrerait des fonds à la formation en affaires des femmes au Congo, laquelle portera sur les stratégies d’investissement visant à soutenir de nouvelles initiatives entrepreneuriales.

16 juillet 2018 – Toronto, Canada

Dell s’associe à l’organisme sans but lucratif canadien IMPACT en vue de fournir aux femmes de la République démocratique du Congo (RDC) une formation en affaires axée sur l’investissement de leur épargne dans de nouvelles initiatives commerciales au sein de leurs communautés.

Ce partenariat a été dévoilé durant la séance inaugurale du sommet annuel du Dell Women’s Entrepreneur Network (DWEN) à Toronto, où plus de 150 entrepreneures de premier plan, des représentants des médias et des cadres de Dell se sont réunis pour discuter des enjeux et des possibilités avec lesquels les femmes du monde entier doivent composer dans le cadre de la croissance de leurs entreprises.

Le partenariat fournira à plus de 300 exploitantes minières artisanales de l’or en Ituri, province du nord-est de la RDC, une formation en affaires par l’intermédiaire du projet Autonomisation des femmes par l’épargne et le crédit communautaire responsable d’IMPACT, également connu sous l’acronyme AFECCOR. Le projet AFECCOR et cette formation puisent directement des recherches d’IMPACT sur l’autonomisation économique des femmes au sein du secteur minier artisanal, lesquelles font écho à celles d’ONU Femmes concernant la détermination des femmes à innover dans les domaines qui améliorent le développement à long terme et la sécurité de leurs propres communautés.

Le projet AFECCOR appuie les femmes et les hommes dans les communautés pratiquant l’extraction aurifère artisanale en mettant sur pied des associations villageoises de crédit et d’épargne, et en fournissant formation et suivi à mesure que l’épargne augmente en cours d’année. Au terme de celle-ci, les participantes et participants sont suffisamment autonomes pour investir leur épargne dans de nouvelles activités entrepreneuriales – et ainsi promouvoir l’entrepreneuriat et la sécurité économique à l’échelle locale.

AFECCOR a pour vocation principale de favoriser l’autonomisation sociale et économique des femmes au sein de leur foyer, des sites miniers artisanaux et dans l’ensemble de la communauté. Grâce au financement de Dell, IMPACT peut soutenir de façon plus large les femmes qui prennent part au projet.

« Nos recherches ont révélé que l’accès limité au crédit et à l’épargne constitue pour les femmes un obstacle majeur qui compromet leurs chances de devenir des actrices économiques dans le secteur minier artisanal. Grâce au soutien d’AFECCOR, les femmes ont pu épargner un peu d’argent au cours des derniers mois – et plus cette somme augmente, plus elles croient en leurs projets pour l’avenir », a déclaré Joanne Lebert, directrice générale d’IMPACT.

« Les femmes se réjouissent désormais à l’idée de mettre à contribution cette épargne croissante. Grâce au soutien de Dell, nous sommes en mesure d’offrir aux femmes participant au projet les compétences dont elles ont besoin pour réussir dans leurs nouvelles activités entrepreneuriales et compléter leurs revenus », a ajouté Mme Lebert.

La formation vise à contribuer à la réussite des initiatives entrepreneuriales par l’entremise de l’auto-évaluation et du renforcement des capacités en matière de compétences commerciales. Des représentants de la société civile locale recevront également une formation leur permettant de transmettre ensuite leurs connaissances, favorisant ainsi la pérennité du projet.

Dell soutient depuis longtemps l’autonomisation des femmes en facilitant l’accès des entrepreneures au capital, aux réseaux et à la technologie nécessaires à la croissance de leur entreprise. Dell s’engage en outre à appuyer l’autonomisation des communautés vulnérables qui subissent les répercussions de la chaîne d’approvisionnement technologique. En mettant en œuvre ce projet dans une région rurale isolée présentant des taux élevés de pauvreté et d’analphabétisme ainsi qu’un manque d’infrastructures (santé, électricité et services financiers), Dell espère créer pour les femmes de nouvelles possibilités d’intégrer l’économie formelle et de contribuer au développement économique au sein de leurs communautés et de la région.

« Nous cherchons constamment des façons de consacrer nos ressources et nos compétences aux principaux besoins des communautés. Ce partenariat avec IMPACT donnera aux femmes les compétences entrepreneuriales et la formation en affaires leur permettant de soutenir leur famille et d’atteindre leur plein potentiel dans une partie du monde particulièrement vulnérable », a commenté Christine Fraser, directrice, Responsabilité sociale, Dell.

La RDC est réputée pour sa richesse en ressources comme l’or et le cobalt, généralement utilisées dans la composition de cartes mères et de batteries au lithium-ion que l’on retrouve dans de nombreux appareils technologiques et dans les voitures électriques. Outre son dévouement pour l’approvisionnement responsable et les pratiques du circuit fermé, Dell cherche également à autonomiser et à outiller les communautés afin que celles-ci prospèrent au sein de l’économie numérique. En choisissant ses fournisseurs avec diligence, en agissant pour accroître le nombre de fonderies et d’affineurs non impliqués dans des conflits et en s’efforçant d’encourager l’approvisionnement responsable en RDC et dans les pays voisins, Dell travaille à la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement libre de conflits.

Le projet AFECCOR, lancé en 2017, a pour but de soutenir l’autonomisation des femmes en mettant fin à la dépendance des personnes pratiquant l’extraction aurifère artisanale et utilisant l’or comme monnaie d’échange pour couvrir leurs besoins élémentaires et les activités dans les mines. En participant au projet AFECCOR, les exploitantes et les exploitants ainsi que les membres de la communauté se tournent moins vers les réseaux de crédit parallèles qui offrent des conditions de prêt défavorables, et choisissent de vendre leur or extrait de façon responsable par l’intermédiaire de canaux formels. Le projet est cofinancé par le European Partnership for Responsible Minerals et Dell. Découvrez en détail le projet AFECCOR.

-###-

Contacts pour les médias

Pour de plus amples renseignements au sujet d’IMPACT :
Zuzia Danielski
Directrice des communications, IMPACT
+1-613-237-6768, poste 310 / +1-613-263-0661
zdanielski@impacttransform.org

Dell
media.relations@dell.com

 

IMPACT – auparavant Partenariat Afrique Canada – transforme la gestion des ressources naturelles dans les zones où la sécurité et les droits de la personne sont menacés. Nous analysons et concevons des approches de gestion des ressources naturelles dans une triple optique de renforcement de la sécurité, de développement et d’égalité. Organisme indépendant sans but lucratif, IMPACT fait action commune avec des partenaires locaux pour réaliser un changement durable. www.impacttransform.org

Dell inc., une société de Dell Technologies, fournit à tous types de clients – dont 99 % des entreprises Fortune 500 – un ensemble de services variés et innovants, des périphériques au nuage en passant par le cœur. Dell inc. regroupe les services Dell client et les solutions d’infrastructure de Dell EMC, qui permettent aux entreprises de moderniser, d’automatiser et de transformer leur centre de données tout en dotant la main-d’œuvre et les consommateurs d’aujourd’hui des outils dont ils ont besoin pour se connecter, travailler et collaborer de façon sûre, partout et en tout temps. http://legacyofgood.dell.com

Photo: Une bénévole communautaire offre l’alphabétisation et l’encadrement financier aux membres de son association villageoise de crédit et d’épargne, dans le cadre du projet AFECCOR d’IMPACT dans la province d’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo. Zuzia Danielski/IMPACT