Transparence de la chaîne d’approvisionnement

Transparence de la chaîne d’approvisionnement


Nous croyons au pouvoir des données.

 

Afin de comprendre qui tire profit ultimement des ressources naturelles, les gouvernements, le secteur privé et la société civile doivent savoir qui intervient à tous les stades d’une chaîne d’approvisionnement, mais aussi connaître les données scientifiques et sur leur marché, par exemple les volumes, la tarification et les routes commerciales. Quant aux consommateurs, ils doivent être informés de la provenance des ressources naturelles qui les entourent, notamment des minéraux qui servent à fabriquer leurs bijoux et appareils électroniques.

 

Or, comme l’information peut révéler une mauvaise gestion des ressources naturelles et des cas de violation des droits de la personne, il s’agit d’un puissant outil dans notre démarche de transformation des systèmes de gestion.


Qu’entend-on par « chaînes d’approvisionnement »?

Une chaîne d’approvisionnement en ressources naturelles, c’est le système et le réseau par lesquels une ressource naturelle passe pour être transformée en bien de consommation. L’extraction, le transport et la production en sont des étapes.

Qu’entend-on par « transparence »?

La transparence d’une chaîne d’approvisionnement suppose de recueillir des données sur le bien, les intervenants et les étapes que traverse ce bien tout au long de la chaîne, puis d’en rendre compte, tel que le requièrent les lois régionales et internationales. Il s’agit notamment de rendre publique les comptes des lacunes et des manquements constatés dans une chaîne d’approvisionnement, ainsi que des mesures prises pour contrer les risques ciblés.



Nous révélons

Nous révélons

Nous réalisons des recherches et des analyses au regard des mécanismes de certification, de traçabilité et du devoir de diligence relativement aux ressources naturelles là où la sécurité et les droits de la personne sont menacés. Nos travaux permettent d’évaluer la transparence des chaînes d’approvisionnement et comment transposer ces systèmes à d’autres ressources naturelles.

Nous innovons

Nous innovons

Éclairés par nos travaux de recherche, nous concevons des modèles novateurs pour assurer la traçabilité et l’exercice du devoir de diligence à l’égard des ressources naturelles provenant de régions où la sécurité et les droits de la personne sont menacés. Nous assurons l’orientation technique dans le cadre d’initiatives multipartites, et nous concevons et mettons à l’épreuve nos propres systèmes de traçabilité et de diligence raisonnable, selon les besoins.

Notre approche vise à accompagner les acteurs locaux, régionaux et internationaux dans la mise en œuvre. Nous renseignons le secteur privé, les décideurs et la société civile sur leurs rôles concernant la traçabilité et le devoir de diligence, et nous renforçons leurs capacités en offrant de la formation. Nos partenaires de la société civile sont également formés pour assurer une veille permanente et indépendante de l’application des mesures de traçabilité et de diligence raisonnable.

Nous élaborons aussi des approches pour lever les obstacles auxquels se butent les entreprises dans la réalité quand il s’agit de recueillir des données à jour sur leur chaîne d’approvisionnement dans des régions éloignées et à haut risque. Nous collaborons aussi avec des organisations de la société civile locale afin de révéler leur capacité à réaliser des évaluations techniques et indépendantes de l’intégrité des chaînes d’approvisionnement. Ces évaluations peuvent être utilisées par des entreprises pour rendre compte de leurs risques et de leurs mesures d’atténuation.

Nous nous engageons

Nous nous engageons

Nous favorisons le dialogue avec de multiples parties prenantes dans l’optique de soutenir la transparence des chaînes d’approvisionnement, en mettant en avant la traçabilité et le devoir de diligence au regard des ressources naturelles. Par notre action, nous mettons en lumière d’une part les études qui démontrent les lacunes en matière de transparence des chaînes d’approvisionnement, et d’autre part les résultats des approches que nous mettons en œuvre.